Latifa Raafat VS PJD: nouveau rebondissement dans l’affaire

La chanteuse marocaine Latifa Raafat a déposé plainte la semaine dernière contre le Chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani et le secrétaire régional du PJD à Sidi Kacem Abderrazak El Aslani. Ce dernier avait annoncé qu’elle a touché 5 millions de dirhams pour participer à un festival organisé par la commune d’Al Haouafate. Des propos que l’artiste a totalement rejetés.

Dans une déclaration à Le Site info, Abderrazak El Aslani s’est dit surpris d’apprendre que Latifa Rafaat a déposé plainte contre lui pour diffamation, ajoutant que les rouages du président de la commune d’Al Haouafate sont derrière ce différend.

«Les propos que j’ai avancés ne concernent pas Latifa Raafat. J’ai tout simplement critiqué la gestion locale de la commune d’El Haouafate et mis l’accent sur l’absence de conditions de vie décentes pour les habitants de la région», a expliqué El Aslani.

Ce jeudi 22 novembre, l’avocat de Latifa Raafat Abdelhadi Menbri a annoncé à Le Site info que le secrétaire régional du PJD a présenté ses excuses à la chanteuse, affirmant que cette dernière a refusé de retirer sa plainte.

Rappelons qu’il avait confié que Raafat avait participé gratuitement à ce festival et souligné qu’elle avait demandé à la commune de prendre en charge les frais de l’orchestre.

Menbri avait également expliqué que la chanteuse a décidé de porter plainte contre El Othmani parce qu’il n’a pas tenté de tirer les choses au clair au sujet de cette affaire. «Le Chef du gouvernement appuie, par son silence, les dires du secrétaire régional. C’est pour cette raison que Latifa Raafat a décidé de le poursuivre en justice», a-t-il précisé.

N.M.

 

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Got Talent España: des enfants marocains font sensation (VIDEO)

Des mineurs marocains vivant dans des centres d’accueil à Melilla ont participé à l’émission Got Talent España. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces jeunes n’ont pas laissé le jury de marbre.