L’arnaqueuse de Marrakech risque 15 ans de prison

Elle s’appelle Anna Sorokin et se faisait appeler Anna Delvey. Elle a 28 ans et c’est une véritable arnaqueuse professionnelle.

Anna Sorokin est née dans un village près de Moscou, en Russie. En 2007, alors qu’elle n’avait que 16 ans, ses parents ont décidé de déménager à Cologne, en Allemagne, pour commencer une nouvelle vie. L’adolescente a été décrite par ses amis comme étant timide et comme une personne qui a du mal à apprendre à parler allemand.

Cette jeune femme, russo-allemande, a choisi de mener une vie de riche héritière et de glamour aux dépens de personnes, d’établissements hôteliers cosy, dont la Mamounia, et d’institutions financières qu’elle escroquait sans vergogne, ni remords.

Un jury de Manhattan a déclaré Sorokin coupable de huit chefs d’accusations dans un procès qui a duré plus d’un mois. L’arnaqueuse pourrait écoper de 15 ans de prison ferme et devrait être expulsée vers son pays d’origine en raison de sa situation irrégulière. Le verdict est attendu pour le 9 mai prochain, rapportent les médias américains.

Ceux-ci rappellent également ses nombreuses “prouesses” d’arnaqueuse, ainsi que ses victimes.

Le modus operandi de la Russo-allemande n’avait rien à envier à ceux de “The sting” (L’Arnaque) ou de “Catch me if you cant”(Attrape-moi si tu peux), deux parmi les nombreux longs-métrages d’arnaques hollywoodiens. Se prétendant une riche héritière, dont le père est tantôt magnat du pétrole, tantôt diplomate, ou autre fonction gratifiante, son terrain de chasse préféré était le quarter huppé de Manhattan où elle liait connaissance avec des personnes représentant la fine fleur newyorkaise.

Mais l’arnaqueuse adorait aussi voyager aux frais de ses victimes et le Maroc ne pouvait quand même pas ne pas lui plaire. Destination, la ville ocre et la Mamounia, voyage dont les médias new-yorkais ne donnent pas la date. Ayant réservé une suite à l’hôtel, à 6000 dollars la nuitée, svp, elle a été d’une grande générosité envers plusieurs personnes, allant même jusqu’à leur offrir des repas et/ou des cours de la petite balle jaune, rapporte Vanity Fair.

Présentant une carte bancaire sans provision, elle a gentiment demandée à son “invitée” de payer la note de 62.000 dollars sonnants et trébuchants. Son amie s’est exécutée croyant dur comme fer qu’elle allait être remboursée par cette riche héritière si généreuse pendant ce séjour sous le beau soleil de la ville ocre.

Effectivement, Anna Sorokin a “tenu parole” et a remboursé à sa victime la somme de… 5000 dollars! Un autre hôtel marocain, à Casablanca cette fois-ci, a aussi été le théâtre de l’une de ses escroqueries consistant à faire payer son séjour et son billet d’avion pour New-York par une autre victime. En tout et pour tout, elle aura escroqué quelque 270.000 dollars, en quelques mois, à différentes victimes.

A.K.A. et L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Hirak: le CNDH rend son verdict sur les accusations de torture

Aucune trace de torture n'a été constatée sur les détenus dans le cadre des événements d'Al-Hoceima transférés de la prison Ras Al Ma vers d'autres établissements pénitentiaires, a assuré mercredi le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) au terme de visites sur place.