Larache: arrestation d’un Franco-Algérien recherché par Interpol

Les opérations de pointage menées par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) au niveau des bases de données de l’Interpol, au sujet d’un ressortissant français d’origine algérienne interpellé dans la zone côtière près de “Tnin de Sidi El Yamani” (Larache), ont révélé que ce dernier fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités françaises depuis juillet 2012 pour liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogue et de psychotropes.

Selon les informations contenues dans le mandat d’arrêt international, l’individu, 39 ans, est soupçonné impliqué dans l’organisation, entre 2011 et 2012, plusieurs opérations de trafic international de drogue dans le cadre d’un réseau criminel s’activant au Maroc et en France, indique jeudi la DGSN dans un communiqué.

Les services de la DGSN ont mené des recherches dans les bases de données internationales suite à l’arrestation du mis en cause, le 16 courant en compagnie d’un marocain, par les éléments des forces armées royales chargées de la surveillance des frontières au niveau des côtes d’Asilah et de Larache, ajoute le communiqué, précisant que les prévenus ont été arrêtés en flagrant délit de possession d’appareils de géo-positionnement (GPS), de batteries et de téléphones portables dans des conditions suspectées de trafic de drogue par voie maritime.

La DGSN a entamé les procédures de coordination avec les autorités sécuritaires françaises dans le cadre de la coopération internationale au sujet de cette affaire, poursuit la même source, notant que le mis en cause et son complice ont été déférés devant le parquet compétent par les services de la Gendarmerie Royale, pour implication présumée dans le trafic de drogue au niveau national.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

En vidéo: comment deux jeunes marocains ont été sauvés dans les montagnes

Les autorités locales de la province d’Al Hoceima sont parvenues, jeudi, à secourir deux alpinistes ayant lancé un appel de détresse via les réseaux sociaux après avoir perdu le chemin de retour en descendant du mont Tidirhine dans la commune d’Issaken (province d’Al Hoceima).