L’ANAM dévoile sa stratégie pour les quatre années à venir

L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a présenté, ce lundi à Rabat, son projet de plan stratégique 2020-2024, axé, entre autres, sur l’amélioration de la gestion du Régime d’assistance médicale (RAMED) et l’accompagnement de sa réforme.

Ce projet de plan d’action, qui a été au cœur d’une rencontre organisée avec l’ensemble des acteurs de la couverture médicale de base au Maroc et présidée par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, s’articule également autour de l’accompagnement de l’Etat dans l’extension de la couverture médicale de base, la précision et le renforcement de la mission de régulateur confiée par la loi à l’ANAM et la réalisation des études stratégiques pour aider à la décision en matière de régulation.

Il s’appuie sur quatre leviers, à savoir un système d’information efficace, ouvert et évolutif, le développement de l’efficience et l’introduction de nouvelles modalités d’organisation et de management, le renforcement de la communication, au service de la régulation, du contrôle et de l’encadrement, et l’activation d’un système de suivi et d’évaluation pour s’assurer que les objectifs énoncés soient atteints.

Au cours de cette rencontre, tous les acteurs et participants ont eu l’occasion d’enrichir par leurs contributions et recommandations les éléments détaillés de ce plan stratégique que l’ANAM déclinera en plans opérationnels pluriannuels qu’elle mettra en œuvre en parfaite coordination avec les parties prenantes.

Dans une déclaration à l’agence MAP, le directeur général de l’ANAM, Khalid Lahlou a souligné que cette journée a pour objectif de présenter et d’enrichir la stratégie de l’ANAM, qui est née d’un travail collectif et ainsi s’accorder sur les grands axes de cette stratégie.

Rappelant que 31,2% de la population ne dispose d’aucune couverture, il a souligné la nécessité d’élargir la base des bénéficiaires ainsi que le panier de soins et d’accompagner la dynamique de développement que connait le RAMED.

Selon un communiqué de l’ANAM, publié à cette occasion, ce plan s’inscrit dans les Hautes directives Royales pour moderniser et étendre la couverture médicale de base, afin d’atteindre l’objectif de la couverture santé universelle à l’horizon 2030, comme levier central de la protection sociale au Maroc et composante majeure de toutes les politiques sociales et aspect du progrès sociétal au Maroc.

Ce plan stratégique, poursuit la même source, reflète la volonté gouvernementale de repositionner l’ANAM et de renforcer son rôle de haute autorité de régulation, de contrôle et d’encadrement du système de couverture santé au Maroc et acteur principal assurant la bonne gestion régulière de celui-ci et son adéquation à toutes les préoccupations résultant des besoins actuels et futurs.

La préparation de ce plan stratégique a duré plus d’un an et a connu la participation de l’ensemble des cadres de l’ANAM, avec une ouverture sur les expériences internationales en la matière. Elle a pris en considération l’engagement gouvernemental d’atteindre 90% de taux de couverture d’ici 2025 et les responsabilités de l’Agence en matière de développement de mécanismes de suivi et de vigilance, d’appui technique et de mise en place de moyens fluides, simplifiés et sécurisés d’échange des données avec les parties prenantes.

En outre, toutes les mesures d’accompagnement ont été pensées pour consolider les relations de confiance avec les partenaires impliqués dans le système de couverture santé au Maroc, à savoir les assurés et leurs ayants droits, les professionnels et institutions de santé publiques et privées, les organismes de gestion et les autorités publiques, ainsi que les organisations scientifiques et les sociétés savantes œuvrant dans le domaine de la santé, garantissant ainsi l’application collective optimale des solutions proposées dans ce plan stratégique et assurant l’atteinte des objectifs de modernisation et d’efficacité d’un système de couverture santé juste et équitable au seul bénéfice du patient, en faisant valoir le principe du juste soins au juste prix.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: lancement de l’opération “Zéro dossier RAMED en instance”

La préfecture d'arrondissement de Hay Hassani a lancé, récemment, une vaste campagne de règlement et de traitement des demandes de la carte du Régime d’assistance médicale, sous le slogan "Zéro dossier RAMED en instance".