L’amour a tué à cinq heures du matin à Arbaoua

Deux soeurs, ouvrières agricoles dans des champs de la région Arbaoua, dans la province de Kénitra avaient l’habitude de se réveiller à l’aube et de rejoindre leur lieu de travail. C’est le genre de ces Marocains et Marocaines qui se lèvent tôt pour ne pas paraphraser Nicolas Sarkozy. Mais jeudi matin allait leur réserver une mauvaise surprise.

Un individu les a épiées et suivies dans le but de convaincre sa dulcinée de l’épouser. Sauf que le temps était mal choisi pour parler d’amour et de mariage à cinq heures du matin. Le courtisant a été prié sèchement de rebrousser chemin.

Le ton ne lui a pas plu et la colère a commencé à l’envahir. Une “engueulade” s’en est suivie. S’étant senti humilié et rejeté par celle pour laquelle il vouait un amour fou, il s’est saisi d’un couteau qu’il a planté dans sa poitrine. Sa soeur qui voulait s’interposer a eu droit à des coups de couteau la blessant grièvement.

Mais, le meurtrier n’est pas allé très loin, puisque la gendarmerie de Arbaoua l’a arrêté en un temps record et l’a soumis à l’enquête.

H.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Du nouveau dans l’affaire de l’enfant violé et tué à Meknès

Les services de police avaient procédé, dimanche dernier, à la reconstitution du meurtre de l’enfant Réda, dont le corps avait été retrouvé dans un bâtiment abandonné à côté de l’espace Sahrij Swani.