Où en est l’affaire de Saad Lamjarred ?

Deux semaines après le retour en prison du chanteur marocain Saad Lamjarred, aucune nouvelle n’a filtré au sujet du sort de son procès.

Selon la procédure pénale en France, la détention provisoire peut durer jusqu’à un an, lorsque la peine du délit dépasse cinq années.

La presse française a ainsi assuré que Lamjarred risque de passer une longue période derrière les barreaux jusqu’à ce que la justice l’acquitte ou le condamne dans l’affaire du viol pour laquelle il est poursuivi.

Les fans de l’artiste n’ont d’ailleurs pas manqué d’exprimer leur inquiétude quant au silence adopté par les parties concernées depuis l’incarcération de Lamjarred. La première présumée victime Laura Prioul dans une autre affaire de viol et qui avait mené une campagne contre le chanteur a également pris du recul et ne s’est plus exprimée depuis plusieurs jours.

Rappelons que Lamjarred a été placé en détention provisoire, mardi 18 septembre, sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Le chanteur marocain, mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire, a été présenté, le même jour, devant le juge des libertés et de la détention à Draguignan. Le Parquet avait fait appel de la décision de sa remise en liberté sous contrôle judiciaire, souhaitant que l’artiste soit en détention provisoire, au moins pendant le début de l’instruction.

Il a été interpellé à la fin du mois d’août à Saint-Tropez (Côte d’Azur), après la plainte d’une jeune femme de 29 ans pour “faits caractérisés de viol” et inculpé le 28 août, Lamjarred avait été placé, sur décision du juge des libertés et de la détention, sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire et paiement d’une caution de 150.000 euros.

N.M.

 

Suggestions d’articles

Festival du film de Marrakech: voici la composition du jury

Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) lève le voile sur la composition du jury de la 17ème édition, prévue du 30 novembre au 8 décembre 2018.