Le bassin d’irrigation des Jardins de la Ménara complètement vidé

 

A quelques mois de la COP 22, les autorités ont décidé de vider le bassin d’irrigation des Jardins de la Ménara de Marrakech et de le nettoyer de fond en comble. 

Le temps presse à Marrakech avant la COP 22. Les autorités ont enfin décidé de vider et de nettoyer le contenu du bassin d’irrigation.

L’initiative, pourtant tout à fait normale, mais inhabituelle dans la ville ocre, a étonné les passants et les visiteurs du site historique de la Ménara qui ont pris en photo des nettoyeurs dépassés par la crasse et la boue.

Lire aussi: On a testé Ikea Maroc et on vous dit tout

Lire aussi: Mission française: nouvelle polémique sur la hausse des frais de scolarité

Les poissons du lac artificiel ont dû être mis dans des bocaux spéciaux afin de leur éviter une mort accidentelle. Ils seront gardés dans des conditions de sécurité adéquates jusqu’à la fin du nettoyage complet du bassin d’irrigation.

Cette décision a été prise par le président adjoint de la commune urbaine de Marrakech, Mohammed Toufla qui a déclaré à Al Massae que ce nettoyage était nécessaire à la bonne réputation de l’un des lieux les plus visités à Marrakech.

Lire aussi: Marrakech: la porte du minaret de la Koutoubia volée

Il a précisé que les travaux ne se limiteraient pas qu’au nettoyage intégral du lac, mais qu’il allait s’occuper aussi d’autres aspects négatifs du site touristique, notamment du manque d’hygiène, des mauvaises odeurs et de l’invasion non autorisée des gardiens de voitures.

Lire aussi: Marrakech: Un Français arrêté pour avoir porté des habits de femme

Toujours selon lui, les conseils de la commune et du district vont regrouper leurs forces afin de perfectionner les attractions proposées au sein du site touristique de la Ménara et de faciliter leur fréquentation. Une réunion de la plus haute importante a eu lieu, la semaine dernière, en présence de hauts représentants de la ville et de quelques ministères dont celui de la culture.

Le but de cette réunion consistait à améliorer l’image de la ville de Marrakech qui accueillera le gotha du monde, en novembre prochain, dans le cadre de la COP 22.

S.A.

Lire aussi: Le tourisme en danger à Marrakech?

Lire aussi: Mariage dans un hôtel à Marrakech: plus de 200 personnes intoxiquées 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: l’artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech

L'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia, est décédé mardi après-midi au CHU Mohammed VI de Marrakech, des suites du Covid-19, apprend-on auprès de sa famille.