Laâyoune: du nouveau dans l’affaire du lycéen condamné pour une chanson

La Cour d’appel de Laâyoune a réduit, ce jeudi, la peine prononcée en première instance à l’encontre du jeune rappeur Hamza, alias “Stalin”. Sa peine a ainsi été réduite de quatre ans à huit mois de prison ferme.

Le jeune homme de 17 ans, élève de deuxième année Bac et originaire d’Al Marsa (province de Laâyoune), avait été arrêté et poursuivi pour “offense aux institutions constitutionnelles”. Ceci après avoir diffusé sur YouTube un morceau de rap intitulé “Fhamna” (On a compris). Le tribunal de première instance de Laâyoune l’avait condamné à quatre ans de prison ferme.

Dans une précédente déclaration à Le Site Info, Karima Kadli, militante associative, avait réagi à la condamnation du lycéen. “Le corps associatif a été choqué d’apprendre le verdict de la justice. Pourtant, Hamza a assuré au juge qu’il aimait son pays et respectait ses constantes. Il lui a également dit qu’il regrettait le fait d’avoir fait cette chanson. En vain.”, avait-elle indiqué.

La militante avait également estimé que la peine prononcée à l’encontre de l’adolescent était “sévère”, d’autant plus qu’il traverse de terribles épreuves, dont le décès récent de son père.

K.C.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Laâyoune: fermeture des commerces à 18 heures

Tous les commerces, y compris ceux des produits alimentaires, les fast-food et les boulangeries ne sont plus autorisés à ouvrir au-delà de 18H00 à Laâyoune, dans le cadre des mesures de précaution prises par l'Etat pour lutter contre la propagation du coronavirus.