Laâyoune: attaqué à son domicile, un policier se fait arrêter aussi

La police judiciaire de Laâyoune a ouvert une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les circonstances de l’utilisation par un agent de police de son arme de service pour faire face à un individu qui tentait de l’agresser physiquement et d’attaquer son domicile à l’aide d’un sabre.

Selon les premiers éléments, le brigadier a tiré, aux premières heures de ce vendredi, quatre balles de son arme de service dont trois ont atteint les membres inférieurs du prévenu, indique un communiqué de la DGSN, précisant que le mis en cause, qui était en état d’ébriété, a cassé la serrure de la maison du policier.

Le blessé, un repris de justice, a été placé sous surveillance médicale, souligne la même source, ajoutant qu’une femme qui l’accompagnait, retrouvée en état d’ébriété, a été placée en garde à vue pour déterminer ses liens avec le prévenu et avec l’affaire.

Dans le cadre de cette enquête judiciaire, le policier a été également placé en garde à vue après la saisie de la résine de cannabis (chira) dans sa demeure, poursuit le communiqué, relevant qu’il a été procédé à l’interpellation d’une femme, qui se trouvait dans le domicile, pour élucider sa relation avec cette affaire.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un policier blessé à Laâyoune

Les services de la préfecture de sûreté de Laâyoune ont arrêté, jeudi matin, deux individus, aux antécédents judiciaires, âgés de 21 et 27 ans pour leur implication présumée dans une affaire d'ivresse publique et de coups et blessures à l'aide de l'arme blanche à l'encontre d'un policier.