La ville de Casablanca bientôt confinée ?

Le directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II, de Casablanca, membre du Comité technique et scientifique, n’exclut pas que le gouvernement sera amené sans doute à renforcer davantage les mesures restrictives, à l’approches des fêtes de fin d’année.

Dans une déclaration à Le Site info, Pr Moulay Mustapha Ennaji assure que le gouvernement est obligé de circonscrire la situation épidémiologique au Maroc, après la détection du premier cas confirmé d’Omicron, tout en assurant que Casablanca connaîtra sûrement un véritable durcissement des mesures restrictives.

Dans le cas contraire, prévient notre interlocuteur, la vie des citoyens sera en danger et la propagation du nouveau variant sera inévitable dans le pays, à Dieu ne plaise.

Pour rappel, un premier cas d’infection au nouveau variant du coronavirus Omicron a été enregistré chez une femme de nationalité marocaine à Casablanca, a annoncé mercredi le ministère de la Santé et de la protection sociale.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que dans le cadre du dispositif national de vigilance et de veille épidémiologique et de sa politique de communication, ce premier cas de contamination par la nouvelle souche Omicron a été détecté chez une citoyenne marocaine dont l’état de santé est stable et ne suscite pas d’inquiétude.

La patiente a été placée sous supervision médicale dans un établissement hospitalier de la ville de Casablanca, conformément aux mesures sanitaires en vigueur, a précisé le ministère. Le département a affirmé qu’il déploie les mesures nécessaires d’accompagnement des cas d’infection similaires, suivant les normes nationales et internationales de sécurité sanitaire, de même qu’il veille à l’identification d’éventuels contacts de la personne malade.

A cet effet, le ministère de la Santé et de la protection sociale a incité tous les citoyens à se conformer aux mesures sanitaires de prévention en termes de port correct du masque de protection, de lavage fréquent des mains et leur désinfection et de distanciation physique, tout en les appelant à se faire vacciner rapidement. Il a en outre indiqué qu’il continuera à informer l’opinion publique nationale au sujet de l’évolution de la situation épidémiologique.

A.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page