La veuve de Abderrahmane El Youssoufi met à exécution le testament de son mari

La veuve de l’ancien premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi, a mis en exécution le testament de son mari qui avait recommandé de faire de l’appartement où le couple vivait à Casablanca un musée ouvert au public.

Tous les meubles, ouvrages et  livres seront ainsi mis à la disposition des visiteurs qui souhaiteraient en savoir plus sur cet homme d’état, militant de l’indépendance et des droits de l’Homme.

Dans un testament qu’elle a déposé auprès du cabinet d’un notaire de Casablanca, Mme El Youssoufi, qui a accompagné cette figure de la vie politique marocaine tout au long de son parcours, a donné les fonds restants sur le compte bancaire de son défunt mari à la Fondation des musées du Maroc, conformément à ses dernières volontés.

Le testament stipule aussi que la veuve gardera la jouissance de l’appartement jusqu’à son décès.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La Zambie ouvre un consulat général à Laâyoune

La République de Zambie a ouvert, ce mardi, un consulat général à Laâyoune, la 8ème représentation diplomatique inaugurée dans la capitale du Sahara marocain en moins d'un an.