La très grande surprise dans l’odieux assassinat du député Merdas

Ce qui constitue une grande surprise pour l’opinion publique, ne l’a jamais été pour les enquêteurs de la BNPJ et du BCIJ. Ainsi, selon le quotidien Assabah, l’arrestation du principal suspect et sa soumission aux interrogatoires a permis de dénouer l’écheveau. Elle a surtout confirmé une hypothèse qui a été retenue depuis le départ par les fins limiers de la BNPJ: ce sont des relations bien particulières entretenues entre la veuve Merdas et le meurtrier qui sont derrière cet odieux assassinat.

LIRE AUSSI: Affaire Merdas: « une affaire de sexe, argent et désir de vengeance » (Procureur du Roi)

Le principal suspect, élu local dans les rangs du Mouvement populaire, puis du RNI, avait l’ambition de bâtir une carrière politique solide, mais il lui manquait l’argent nécessaire. Celui-ci se trouvait chez la veuve Merdas, qui est en même temps sa maîtresse. Leurs relations extra-conjugales se sont développées au fur et à mesure, grâce à l’amitié qui liait la femme avec la sœur du meurtrier, depuis qu’elles étaient voisines. En outre, la veuve Merdas se trouvait être une épouse délaissée et négligée par un mari trop occupé par ses affaires et par ses « aventures ».

LIRE AUSSI: Affaire Merdas: le BCIJ a procédé à la reconstitution du crime (VIDEO)

Tous les ingrédients étaient réunis pour concocter un scénario laissant croire à un règlement de compte politique. D’ailleurs, la veuve Merdas a toujours soutenu face aux enquêteurs cette thèse. Cependant, ses mouvements étaient épiés et ont révélé qu’elle s’était empressée de faire le tour des notaires pour recenser les biens légués par son défunt mari et ceux qu’il a inscrits en son nom. Et c’est l’analyse de son téléphone qui a fini par dévoiler le secret.

Des appels quotidiens ont été effectués à l’adresse du numéro du principal suspect. Une preuve suffisante pour la confondre de complicité de meurtre et l’arrêter à son tour. Seul le chauffeur de la voiture ayant servi à l’assassinat manque à l’appel jusqu’à présent.

T.J

LIRE AUSSI: La Turquie livre au Maroc l’un des suspects dans l’assassinat de Merdas

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un gardien de la prison de Tiflet égorgé par un terroriste: la vidéo du meurtre fuite sur la Toile

C’est le choc à Facebook après la fuite ce mercredi d’une vidéo montrant le moment où le chef de la cellule terroriste, démantelé récemment à Témara, égorge un gardien de la prison de Tiflet.