La Toile ironise sur la vente d’une mule aux enchères

Que fait-on des animaux saisis par la commune pour une infraction et que le propriétaire ne vient pas réclamer ? De temps à autre, des annonces sont faites pour la vente aux enchères de ces bêtes de somme. Comme à son habitude, la Toile est partagée entre ironie et surprise.

D’ailleurs, la dernière en date nous vient d’Imzouren. En effet, la commune de cette petite ville de la région du Rif, relevant plus exactement de la province d’Al Hoceima, vient d’annoncer une vente aux enchères d’une pauvre bête que son propriétaire n’a pas réclamée.

Les personnes souhaitant l’acquérir sont invités à se présenter, munies d’une copie de leur carte d’identité et d’une garantie de 500 DH, pour pouvoir participer à la vente aux enchères. Le prix de la mule, qui a bien dû se reposer depuis, est fixé à 2.000 DH.

Un internaute s’est indigné que la commune annonce publiquement la vente d’une mule, tandis que les ventes aux enchères qui concernent des biens immobiliers ou des véhicules saisis sont toujours passés sous silence.

S.H.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page