La terrible histoire d’une jeune maman de 14 ans à Asilah

Une bien triste histoire a éclaté au Douar Bejlaoua, dans la région d’Asilah. La victime est une adolescente de 14 ans, exploitée sexuellement par un homme de 36 ans, et avec la bénédiction de la famille.

Ce dernier l’a épousée, non pas après un accord de la justice et un acte adulaire conformément à la loi, mais avec l’archaïque « zawaj al fatiha » (mariage coutumier), qui existe encore au Maroc.

C’est une histoire qui n’a éclaté publiquement qu’après la condamnation in fine du pédophile, par la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tanger, à une peine d’emprisonnement de 4 ans fermes, en date du mardi 27 décembre 2016.

Une histoire dans laquelle la famille est complice, et la jeune fille, triste victime de l’ignorance et des traditions. Une histore qui a débuté lorsque la famille a ouvert sa porte à cet homme de 36 ans, qui n’avait pour seul but que de s’introduire dans cette famille et « acquérir » leur jolie fille de 14 ans. Personne n’a pu comprendre par quel mystère les parents ont tout de suite accepté de lui donner leur fille mineure pour épouse, à la simple lecture de la fatiha et sans nulle autre cérémonie.

Le nouveau fiancé a commencé à venir de plus en plus souvent, profitant de moments, seul avec la jeune fille, pour l’approcher. A la fin de la période de fiançailles, il a exigé des parents qu’elle habite chez lui dans la même région. Ce que les parents se sont empressés d’accepter. La jeune fille a passé 4 mois de calvaire, à assouvir les plaisirs sexuels de ce compagnon imposé par la seule volonté de ses parents, et son obligation à leur obéir.

Ce qui devait arriver arriva et la mineure s’est retrouvée enceinte. Le scandale est vite contenu par la famille qui a demandé au pédophile d’épouser leur fille légalement. La jeune fille a finalement accouché prématurément, à son 6ème mois, elle-même dans un état physique et psychique dramatique. Elle ne pesait que 30 kg.

Le pédophile a refusé de reconnaître l’enfant à l’état civil. Il provoqua ainsi la colère des parents qui ont finalement décidé de porter plainte contre lui. Ils ont également demandé à la justice d’autoriser le mariage, ce que le juge refusa, craignant de déclencher un scandale…

La justice a donc condamné le pédophile à 4 ans de prison. Mais il n’y a aucune autre nouvelle sur l’état de la jeune victime et son bébé.

Fédoua Ennajy

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page