La situation ne s’arrange pas à l’ONCF

Les passagers des trains reliant Kénitra et Casablanca ont souffert ce vendredi 26 octobre à cause des retards.

Si certains chefs de gares affirment que la perturbation du trafic ferroviaire a été provoquée par certains passagers qui ont investi les rails et bloqué la circulation au niveau de Skhirate, le centre d’appels de l’ONCF, contacté par Le Site info, a assuré qu’il s’agit d’une panne de signalisation.

Et de préciser que le rétablissement du trafic ferroviaire se fera dans les prochaines heures. «On ne sait pas si les trains seront disponibles dans une heure, deux ou trois… Désolé», a affirmé le téléconseiller.

Au moment où nous écrivons ces lignes, les passagers sont toujours bloqués dans les différentes gares entre Kénitra et Casablanca.

« Vers 7h30, un dérangement des installations s’est produit au niveau de Mohammedia, provoquant la perturbation de quelques trains voyageurs sur l’axe Casablanca-Kénitra. Bien que ce dérangement ait été rétabli en moins d’une demie heure, la perturbation du trafic a été aggravée par l’opposition des voyageurs en gares de Skhirat et Bouznika. Après intervention des autorités, les voyageurs ont libéré les voies et les circulations de trains ont pu reprendre », indique l’ONCF dans un communiqué. 

Noura Mounib

 

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page