La situation des étudiants marocains ayant fui l’Ukraine interpelle

La Fédération internationale marocaine des associations de la société civile à Bruxelles a appelé à régler la situation des étudiants marocains ayant fui l’Ukraine et qui se trouvent actuellement en Europe, estimant qu’il est nécessaire de leur trouver des solutions similaires à celles dont ont bénéficié les Ukrainiens.

La Branche bruxelloise de la fédération ajoute, dans un communiqué dont Le Site info détient copie, qu’il est primordial d’intégrer les étudiants marocains ayant fui la guerre au sein des universités publiques marocaines, et d’accompagner psychologiquement ceux qui souffrent de traumatismes à la suite de ce qu’ils ont vécu pendant la guerre.

Ladite instance souligne que des milliers d’étudiants marocains de retour d’Ukraine vivent une crise après avoir fui la guerre, en raison de leur inquiétude pour leur avenir académique et professionnel après la fermeture des universités dans lesquelles ils étudiaient.

Notons que la plateforme électronique lancée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur pour recenser les étudiants marocains en Ukraine et leurs spécialisations et niveaux d’études, a enregistré, en mars dernier, 4885 Marocains, dont 3744 étudiants en médecine, pharmacie et médecine dentaire, 220 en voie de spécialisation, 888 en ingénierie et architecture et 238 dans diverses autres disciplines.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page