L’affaire du Qatar perturbe les liaisons aériennes de Royal Air Maroc

Suite à la décision de plusieurs pays du golfe et l’Egypte de rompre leurs relations diplomatiques avec Qatar, la compagnie aérienne nationale, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé mardi qu’elle « ne peut pas assurer des vols » vers les Émirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, le Yémen, les Maldives, le Bahreïn et l’Égypte via le hub de Doha, en raison de l’annulation des vols reliant la capitale qatarie à ces pays.
En raison de l’annulation de l’ensemble des vols reliant Doha (Qatar) aux Emirats Arabes Unis, à l’Arabie Saoudite, au Yémen, aux Maldives, à Bahreïn et à l’Egypte, Royal Air Maroc annonce qu’elle ne peut plus assurer les vols à destination de ces pays, avec un transit à l’aéroport de Doha.

« Nous précisons que seuls sont concernés, les vols vers et en provenance de ces six pays avec escale à Doha, la ligne aérienne entre Casablanca et Doha étant quant à elle opérationnelle », indique la RAM dans un communiqué.

Par ailleurs, les vols directs de la compagnie nationale marocaine reliant le Royaume du Maroc à l’Egypte et à l’Arabie Saoudite opéreront normalement.

Royal Air Maroc invite les clients qui sont programmés sur les prochains vols vers ou en provenance de ces destinations, à prendre contact avec les services de la compagnie sur les numéros de téléphone mentionnés ci-dessous, pour se renseigner sur les dispositions mises en place à ce sujet.

« Royal Air Maroc présente ses excuses aux clients concernés pour les désagréments causés par cette situation indépendante de sa volonté », précise le communiqué.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page