La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia

Après la polémique suscitée au Maroc au sujet des sculptures qui étaient censées représenter des poissons à l’entrée de Mehdia, la presse britannique s’est saisie de ce sujet et un journal a même qualifié ces sculptures de « pornographiques ».

Plusieurs journaux britanniques, dont le Daily Mail, ont rapporté que les autorités marocaines ont démoli les sculptures après la vague de désapprobation soulevée autour de ce projet, soulignant que les Marocains ont estimé que ces prétendus poissons avaient des formes « phalliques ».

La commune de Mehdia a préféré démolir jeudi ces stèles devant cette vague d’indignation et le rejet des internautes qui n’ont pas manqué d’exprimer leur vive colère à l’encontre de l’édification de ces deux «poissons» à la forme équivoque.

S.H.

Articles similaires

Suggestions d’articles

DGSN: 26 arrestations dans une affaire d’immigration clandestine

Les éléments de la police du district provincial de sûreté à Mehdia (Kénitra) ont mis en échec tôt vendredi une opération d'émigration illégale et procédé à l'interpellation de 26 candidats à l'émigration clandestine, parmi lesquels cinq femmes, dont une enceinte.