La police évite un carnage dans deux cafés à Berrechid

Un brigadier de police relevant de l’unité mobile des motards de la ville de Berrechid a été contraint mercredi soir, de sortir son arme de service pour arrêter un homme aux multiples antécédents judiciaires dans le vol qualifié et constitution d’une bande criminelle, en possession d’armes blanches et mettant en danger la sécurité des citoyens et de leurs biens, indique la DGSN.

Les services de sûreté de Berrechid ont été alertés à travers la ligne téléphonique (19) qu’une personne, sous l’emprise de la drogue, a causé des dommages à deux cafés et menacé un certain nombre de clients d’utiliser l’arme blanche, ajoute la DGSN dans un communiqué, précisant que le mis en cause a opposé une résistance farouche aux éléments de police, assénant un coup de couteau à l’un des policiers, qui a évité l’attaque abîmant son gilet, ce qui a contraint son collègue de tirer une balle de sommation et une deuxième qui a blessé le prévenu au genou.

L’usage de l’arme de service a permis d’éliminer une menace sérieuse aux citoyens et aux policiers et de saisir deux armes blanches de différents tailles utilisées dans l’agression.

Le mis en cause a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, en attendant de le soumettre à l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page