La police de Marrakech a fait une étonnante découverte

Longtemps mis sous étroite surveillance, un étudiant universitaire vient d’être arrêté par la police judiciaire de Marrakech. Il a été soupçonné, en effet, de s’adonner à un quelconque trafic, mais les agents des renseignements généraux l’ont laissé faire pour mieux le maîtriser et l’appréhender avec un motif bétonné. C’est ce qui s’est passé mercredi justement, quand une brigade de la police a reçu l’ordre d’arrêter le suspect alors qu’il était à la gare routière de Bab Doukkala.

LIRE AUSSI: Une vidéo obscène crée la confusion chez la police de Marrakech

Les enquêteurs ont été sûrs d’une chose, c’est qu’il n’avait pas de complices et qu’il opérait en solitaire. Et la prise a été surprenante, puisque cet étudiant dans une faculté de l’université d’Agadir n’avait sur lui ni drogues, ni psychotropes, mais 15 matraques électriques. Or, un ticket de la consigne de la gare a attisé la curiosité des limiers et après y avoir récupéré un sac, ils ont découvert 27 autres matraques.

Pourquoi posséder tant de matraques? Pour quel usage? C’est ce qu’ont tenté de comprendre les policiers qui ont mis l’étudiant en garde à vue.

LIRE AUSSI: Deux valises abandonnées provoquent la panique à Marrakech

A noter que les charges électriques de ces matraques peuvent causer d’énormes préjudices à l’organisme notamment en provoquant la paralysie temporaire et dans certains cas, elles peuvent même tuer.

S.L.

LIRE AUSSI: Un touriste allemand tabasse un chauffeur de taxi à Marrakech


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page