La police a sorti les armes à Salé

Un inspecteur de police de la brigade anti-gang relevant du service provincial de Salé a été contraint, vendredi matin, de faire usage de son arme de service lors d’une intervention pour arrêter un individu, aux antécédents judiciaires, qui exposait la vie de fonctionnaires de police à un danger grave et imminent à l’aide d’une arme blanche et d’un chien féroce.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu’une patrouille de police était intervenue pour appréhender le mis en cause, qui fait l’objet d’un avis de recherche national pour coups et blessures graves à l’aide d’une arme blanche, ainsi que pour trafic de drogue, précisant que l’individu en question a opposé une résistance farouche en incitant son chien face aux éléments de la police, ce qui a contraint l’inspecteur d’utiliser son arme de service et de tirer une balle qui a atteint le mis en cause au niveau de ses membres inférieurs.

Cette intervention a permis d’arrêter le suspect (25 ans) et de saisir les armes blanches en sa possession en plus de la neutralisation du danger émanant de son chien et d’un autre chien qui se trouvait dans son domicile, ajoute le communiqué.

Le suspect a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital où il a été transféré pour recevoir les soins nécessaires, en attendant de le soumettre à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, pour identifier les actes criminels qui lui sont reprochés, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce mardi 25 février

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 25 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.