La police a sorti les armes à Marrakech (DGSN)

Un brigadier de police relevant de l’unité mobile des secours de la préfecture de police de Marrakech a été contraint de dégainer son arme de service sans en faire usage, mardi, pour appréhender un individu qui se trouvait dans un état d’ébriété avancé et qui exposait des citoyens et des éléments de police à une menace sérieuse à l’aide d’une arme blanche.

Une patrouille de police des secours était intervenue au niveau de la Médina de Marrakech pour arrêter le suspect, âgé de 21 ans, qui menaçait des citoyens à l’aide d’une arme blanche en raison de l’état d’ébriété avancé dans lequel il se trouvait, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, notant que le fonctionnaire de police a ainsi été contraint de dégainer son arme de service mais sans en faire usage après la neutralisation du danger et l’arrestation du mis en cause.

Il a également été procédé à l’arrestation d’un autre individu aux multiples antécédents judiciaires, qui a tenté d’empêcher l’interpellation du premier suspect, selon la même source.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page