La police a sorti les armes à Dakhla

Un inspecteur de police exerçant au district provincial de Sûreté de Dakhla a été contraint de faire usage de son arme de service à titre préventif, lundi, pour interpeller trois multirécidivistes, âgés entre 20 et 23 ans, qui étaient dans un état de forte impulsivité et ayant exposé des éléments de la police à une agression dangereuse à l’arme blanche.

Des éléments de la police avaient entamé les procédures de constatation de la dépouille d’un individu transféré d’un domicile situé au quartier Al-Wahdaà à l’hôpital local où il a rendu l’âme, avant de se rende à ce domicile pour poursuivre les enquête sur les causes et les circonstances de ce décès, mais trois suspects qui s’y trouvaient leur ont opposé une résistance farouche à l’aide d’une épée, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Un inspecteur de police a été ainsi contraint de tirer trois balles de sommation, ce qui a permis de neutraliser le danger et d’interpeller les mis en cause, ajoute la DGSN. Les trois prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervisions du parquet compétent, pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, alors que la dépouille a été déposée à la morgue pour autopsie, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page