La police a évité le pire à Marrakech (DGSN)

Un officier de police relevant du 12è arrondissement de la préfecture de police de Marrakech a été contraint, vendredi soir, à dégainer son arme de service sans l’utiliser, lors d’une intervention de sûreté à Hay Massira 2 visant à appréhender un individu, présentant des signes de troubles mentaux, ayant mis en danger la sécurité des citoyens et de leurs biens à l’aide d’arme blanche.

Une patrouille de police est intervenue suite à une plainte de plusieurs habitants à l’encontre du mis en cause qui s’est barricadé dans le balcon de son appartement avant de jeter des pierres et des bouteilles en verre, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les éléments de la police sont intervenus pour arrêter le suspect sans qu’il ne cause de pertes humaines ou matérielles.

Le mis en cause a été placé dans un hôpital psychiatrique pour être soigné et subir une évaluation de son état de santé, alors qu’une enquête judiciaire a été diligentée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le prince Guillaume et son épouse sont au Maroc

Le Grand-Duc héritier de Luxembourg, le prince Guillaume, accompagné de son épouse la princesse Stéphanie de Lannoy, est arrivé, dimanche soir, à Casablanca.