La moitié des Marocains se sentent pauvres

La moitié des Marocains s’estiment pauvres. Telle est la principale conclusion du nouveau rapport de l’Observatoire national du développement humain, qui fait tout de même savoir que le niveau de vie de la population s’est amélioré de 2,2% annuellement entre 2012 et 2017.

Selon Akhbar Al Yaoum qui donne les grandes lignes du rapport dans son édition de ce week-end, le monde rural a enregistré une amélioration  de l’ordre de 3,5% par an, alors que le monde urbain n’a pas dépassé les 1,2%.

Sur le plan territorial, le déficit social reste cependant important entre le rural et l’urbain. Le niveau de vie dans ce dernier étant deux fois supérieur à celui du premier, note la même source.

Par ailleurs, la pauvreté relative a diminué, entre 2012 et 2017, de 21,4% à 19,7% à l’échelle nationale.

Le rapport relève enfin que malgré l’amélioration de ces indicateurs, 50,1% des ménages se considèrent toujours pauvres, alors qu’en 2012 le chiffre avoisinait les 46,6%.

B.Z.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page