La ministre malienne de la Santé se rend au chevet du camionneur marocain blessé

La ministre malienne de la Santé et du Développement social, en compagnie de l’ambassadeur du Royaume au Mali, Hassan Naciri, s’est rendue, ce lundi 13 septembre, au chevet du chauffeur, rescapé de l’attaque terroriste perpétrée contre des camionneurs marocains, samedi dernier, dont deux ont été lâchement assassinés.

Diaminatou Sangaré s’est ainsi enquis de l’état de santé du chauffeur marocain, hospitalisé dans une clinique de Bamako, et a entendu les explications de l’équipe médicale chargée de prodiguer les soins nécessaires au survivant miraculé de cette pusillanime attaque terroriste.

Par ailleurs, le gouvernement malien, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationales, Aboulaye Diop, avait tenu à présenter ses sincères condoléances à l’ambassadeur du Royaume au Mali, suite à l’assassinat de deux chauffeurs marocains, et à exprimer sa solidarité agissante. De même que l’Exécutif de la République du Mali a assuré diligenter une enquête afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette attaque terrorise et d’en poursuivre les auteurs.

A rappeler que deux chauffeurs marocains ont perdu la vie dans cette attaque terroriste, perpétrée samedi 11 septembre courant, par une bande armée et cagoulée, tandis qu’un autre y a été blessé et qu’un quatrième s’en est sorti indemne.

Cet acte criminel a eu lieu à la commune malienne Didiéni, sise à 300 kilomètres de la capitale du Pays, Bamako, alors que les chauffeurs marocains s’y dirigeaient avec leurs chargements de marchandises.

L.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page