La grande évasion d’un baron de la drogue à Rabat

Un des plus grands trafiquants de drogue du pays a réussi à s’évader avec l’aide de faux policiers dans un centre de santé affilié au CHU Ibn Sina de Rabat. Les détails.

Le baron de la drogue Charif Laarousi, qui purgeait une lourde peine de 20 ans de prison pour vol sous la menace d’arme blanche, séquestration, constitution d’une bande criminelle et vente de drogue, a été transféré samedi 13 janvier, de la prison de Tifelt à l’institution médicale après avoir affirmé que sa santé s’était détériorée.

L’évasion ingénieuse à l’aide de faux policiers à l’intérieur de l’établissement, a surpris la police et provoqué une alerte auprès de tous les services de sécurité de la ville de Rabat, rapporte le quotidien Assabah.

LIRE AUSSI: Tanger: la police a arrêté le baron de drogue qui s’était évadé

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet de la ville. Les policiers qui gardaient sa chambre ont également été soumis à l’enquête.

C.H.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: allègement des mesures dans ces quartiers

Les autorités de la capitale ont décidé d'alléger les mesures préventives et sanitaires, très strictes qui avaient été prises concernant certains quartiers populaires r'batis.