La fille de Nawal El Moutawakel refait parler d’elle sur les réseaux sociaux (VIDEO)

Les réseaux sociaux se sont enflammés ces derniers jours après le massacre de dizaines de chiens par les services municipaux de Dar Bouazza, dans les environs de Casablanca. Les internautes ont exprimé leur colère et leur indignation face à cette cruauté. Ils ont dénoncé un acte “barbare” et “inhumain”.

Parmi eux, on retrouve Zineb Bennis, fille de l’ex-ministre et championne olympique Nawal El Moutawakel. La jeune femme a poussé un gros coup de gueule sur ses réseaux sociaux.

“Il n’y a aucun respect ni pour l’être humain, ni pour l’animal dans ce pu*** de pays!”, s’est-elle insurgée. Sa réaction a été relayée par bon nombre d’internautes.

Dans le cadre de la même affaire, le président de l’association «Adhan» pour la défense des animaux, Ahmed Tazi, a déploré ce drame, précisant que ce massacre a concerné plusieurs chiens pourtant stérilisés.

“Les autorités sont censées protéger ces chiens et les vacciner au lieu de les tuer. Le massacre de chiens dans les rues se fait depuis plus de 30 ans au Maroc sans résultat aucun. Pourquoi continuer à les tuer au lieu de trouver une solution moins barbare ? C’est totalement inconcevable”, a-t-il affirmé dans une déclaration à Le Site Info.

De son côté, l’animateur Atiq Benchikar a exprimé sa colère après le massacre de nombreux chiens ne représentant, selon lui, aucun danger pour les citoyens. «Aucun pays civilisé et développé ne tue ses chiens juste parce qu’ils dérangent leurs citoyens. Au lieu de les tuer, stérilisez-les», a écrit Benchikar sur son compte Facebook, en légende d’une photo de lui en compagnie de ses chiens.

Nous avions essayé de contacter la municipalité de Dar Bouazza pour avoir plus de détails sur cette affaire, en vain.

Rappelons par ailleurs que Zineb Bennis avait fait parler d’elle après avoir publié des photos sur son compte Instagram, posant très légèrement vêtue et mettant en évidence son tatouage sur l’avant-bras. Arborant une nouvelle coupe garçonne, l’artiste peintre était toute radieuse.

Des photos qui ont toutefois divisé la Toile. Si certains avaient loué la beauté et le charme de la fille de Nawal El Moutawakel, d’autres avaient exprimé leur “indignation”, estimant que ces clichés étaient “trop osés” et portaient “atteinte à l’image de sa mère”.

K.C. et M.D.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: les bouchers de Dar Bouazza ne décolèrent pas

Les mouvements protestataires des bouchers de Dar Bouazza continuent de plus belle.