La femme qui a giflé une policière à Rabat n’ira pas loin

Le vendredi soir 20 mai, une policière de la circulation était de service au centre ville de Rabat lorsqu’elle a arrêté une automobiliste pour non respect de la priorité et entrave à la circulation. Elle lui a demandé de garer sa voiture pour vérification des papiers et rédaction de la contravention.

La dame au volant, ingénieure dans une société de télécommunications, n’a pas apprécié que la policière fasse son travail: en réponse à la requête policière, elle lui a administré une gifle devant une foule ébahie par un tel comportement. La policière s’est retrouvée par terre.

Une patrouille est arrivée sur les lieux de l’incident pour rédiger un constat et embarquer la dame à la main lourde au poste de police. Elle a été mise en détention préventive pour les besoins de l’enquête et sur instruction du procureur du roi près le tribunal de première instance de Rabat.

La victime a été transportée à l’hôpital pour recevoir les premiers soins.

Selon Al Akhbar, la famille et les proches de l’ingénieure ont tout fait pour que la policière ne la poursuive pas en justice, mais leurs tentatives sont demeurées vaines. Et pour cause, non seulement la victime a refusé, mais surtout la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la préfecture de police de Rabat tiennent à poursuivre l’automobiliste.

Lire aussi: Rabat: une conductrice assène un coup à une policière


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page