La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

La famille royale célèbre lundi l’anniversaire de la princesse Lalla Meryem. Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.

Lalla Meryem, née le 26 août 1962 à Rome, est la fille aînée et le premier enfant du roi Hassan II et de Lalla Latifa, sa seconde épouse. Dès son plus jeune âge, elle a occupé plusieurs fonctions qui relèvent du domaine social, notamment celle de Présidente des oeuvres sociales des Forces armées royales (FAR), poste auquel elle a été nommée en 1981 par Feu Hassan II.

Lalla Meryem est également présidente de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), du parlement de l’enfant, de l’Association marocaine de soutien à l’UNICEF et de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger. Elle est aussi présidente d’honneur de plusieurs associations agissant pour le bien de l’enfance.

En novembre dernier, sur Hautes instructions Royales,  Lalla Meryem, Présidente de la Fondation Hassan II pour les oeuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants (OSAMAC), avait présidé, à l’État-Major Général des FAR, la 7ème réunion du Conseil d’administration de cette Fondation. Au cours du même mois, elle a présidé à Marrakech, le lancement officiel de la campagne panafricaine “Pour des villes africaines sans enfants en situations de rue”.

Toujours en novembre, Lalla Meryem avait reçu à Marrakech, la princesse Astrid, Représentante du roi des Belges. En décembre 2018, la princesse Lalla Meryem a présidé, au théâtre national Mohammed V à Rabat, la cérémonie d’inauguration du Bazar international de bienfaisance du Cercle diplomatique ainsi qu’une veillée religieuse en commémoration du 20è anniversaire de la disparition de feu Hassan II, à la mosquée Assouna à Rabat.

En février dernier, la reine Dona Letizia d’Espagne et la princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), ont visite l’École de la Seconde chance à Salé (École nationale de Cirque Shems’Y), considérée comme un levier d’inclusion et de justice sociale pour le développement équitable. Le 2 mars, le roi a donné son accord pour la désignation de Lalla Meryem, ambassadeur de bonne volonté de l’OCI dans le domaine de l’autonomisation de l’institution de mariage, de la famille et de la lutte contre le mariage des mineures.

Lalla Meryem avait également lancé, en mars dernier, une nouvelle génération de Centres de Formation tri-disciplinaire (Formation, production, commercialisation), un projet qui vise à développer des programmes et activités en relation avec la formation, ainsi que la création de nouvelles filières et programmes pédagogiques innovants et en phase avec les besoins du marché du travail afin de motiver les femmes, les filles et les jeunes en situation de vulnérabilité.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elim. CHAN 2020: l’Algérie et le Maroc se quittent bons amis (VIDEO)

L'équipe nationale des joueurs locaux a fait match nul (0-0) contre son homologue algérienne lors du match joué, ce samedi soirstade Mustapha Tchaker de Blida...