La DGSN explique ce qui s’est passé à Meknès jeudi matin

Un inspecteur de police relevant du 13ème arrondissement de la préfecture de police de Meknès a été contraint, jeudi matin, de dégainer son arme de service, sans en faire usage, pour arrêter un individu aux multiples antécédents judiciaires qui a agressé l’un de ses voisins et tenté de violenter deux policiers à l’aide de l’arme blanche.

Le mis en cause (30 ans), qui était en état d’ébriété, avait agressé son voisin à l’arme blanche, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les éléments de sûreté qui assuraient la permanence sont intervenus pour arrêter le prévenu, qui a opposé une résistance farouche à l’aide de cette arme blanche obligeant l’inspecteur de police de brandir son arme ce qui a permis de neutraliser l’individu.

La victime a été transférée à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, alors que le mis en cause, qui s’est fait blesser à cause de son état fort impulsif, a reçu les premiers soins avant d’être placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page