La dernière décision de Hamid El Mahdaoui après sa condamnation

La condamnation de Hamid El Mahdaoui continue de faire parler. Condamné le 28 juin dernier à trois ans de prison ferme, le fondateur du site Badil.info a fait part lundi de sa décision de ne pas faire appel de son verdict. Une décision rapportée par son épouse, Bouchra El Khounchafi.

Dans une déclaration à Le Site info, son avocat, Me Lahbib Hajji a affirmé que des membres de la défense du journaliste ont réussi à le convaincre de revenir sur sa décision prise “sous l’effet de la colère”.

Rappelons qu’El Mahdaoui a été condamné à 3 ans de prison ferme et une amende de 3000 dirhams par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Il était poursuivi pour “non-dénonciation de crime portant atteinte à la sûreté de l’Etat”. Son dossier a été dissocié de celui des accusés du Hirak.

Ceci, suite à une conversation téléphonique avec un Marocain résidant aux Pays-Bas, au cours de laquelle ce dernier lui a annoncé qu’il allait faire entrer des chars au Maroc.

M.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Meurtres d’Imlil: ce qu’a décidé la justice

Le procès en appel des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d'Imlil dans la province d'El Haouz s'est ouvert mercredi