La communauté juive bouleversée après un drame à Casa

La journée de vendredi a été marquée par une sordide affaire de meurtre avec préméditation de deux citoyens marocains de confession juive à Casablanca. Voici les détails de ce drame.

Toute la communauté juive est sous le choc après avoir pris connaissance d’une sordide affaire de meurtre avec préméditation.

Vendredi 8 juillet, un Français, habitant dans le quartier huppé de Bourgogne s’est confié au Site info: « Mes deux voisins, un couple marocain de confession juive, Sam Tolédano et Vicky Chetrit, ont disparu ». Il précise que « depuis mardi, leurs enfants qui vivent à l’étranger n’arrivent pas à les contacter et sont terriblement inquiets ».

Lire aussi: Emouvant: citoyen de confession juive, le Maroc pour famille (vidéo)

Cette même source nous indique que la police s’est rendue sur place et a constaté que les véhicules étaient toujours dans la villa, de même que les passeports du couple. « L’homme qui possède une société ne s’est pas rendu à son travail depuis mardi », précise enfin le voisin.

Lire aussi: Message fort: le roi célèbre la diversité du royaume

Ce même vendredi, en fin d’après midi, un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) annonce l’arrestation de « l’auteur présumé d’un meurtre avec préméditation, vol qualifié et mutilation de corps de deux citoyens marocains de confession juive ».

Motif du crime ?

Le communiqué précise que « les services de la préfecture de police de Casablanca avaient reçu un avis de disparition dans des circonstances douteuses, d’un homme et de son épouse depuis le 2 juillet ». On apprend également que « les investigations menées sous la supervision du parquet général compétent ont révélé que l’auteur de ce meurtre est un jardinier de 51 ans qui était employé chez le couple ».

Le criminel « avait mutilé les cadavres des victimes avant de s’en débarrasser dans différents endroits à Casablanca », ajoute la même source qui affirme que « le vol est le motif principal de ce crime, le présumé meurtrier ayant fait main basse sur les bijoux de valeur du couple ».

Lire aussi: Le message fort du frère de Sam Tolédano après le drame

La DGSN note enfin que « le service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca a placé le mis en cause en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, tandis que les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances de cette affaire ».

Les morceaux des corps dispersés

« Les éléments de la police judiciaire sont entrés dans la maison et ont détecté, grâce à des lampes à rayons ultraviolets, des traces de sang qui ont été soigneusement nettoyées. Le suspect a vite été identifié par les enquêteurs qui ont gardé dans le secret les résultats de l’enquête jusqu’à ce que les corps des victimes soient retrouvés », a révélé Le360.

« Dimanche, il s’est dirigé vers la maison et a assassiné le mari, avant de s’en prendre à sa femme. Il a ensuite découpé le couple et a dispersé les morceaux des corps dans plusieurs endroits à Casablanca. Les marques de son crime intenable ont été retrouvées par la police dans un terrain vague près de Marjane El Fida », ajoutent nos confrères.

Lire aussi: Un Marocain de confession juive souhaite « Aïd Moubarak » aux Musulmans

Aussitôt après l’annonce du drame, la communauté juive du Maroc et du monde est restée sans voix.

« Ce drame n’a absolument rien à voir avec un acte antisémite, cela arrive dans les pays du monde entier, il ne faut pas faire d’amalgame », témoigne un Marocain de confession juive qui connaissait les victimes.

De très nombreux Marocains ont également apporté leur soutien, via les réseaux sociaux, à l’ensemble de la communauté juive pour condamner cet acte ignoble.
Un fou, un malade, un monstre
L’écrivaine Nicole Elgrissy, très suivie sur les réseaux sociaux, a relayé l’information. En quelques heures, le sujet a été commenté plus de 400 fois: « Un fou, un malade, un monstre s’en est pris à un couple si innocent, qui avait encore droit à la vie. Quel drame ! Courage à la famille et paix à votre âme à vous deux, victimes d’une humanité devenue schizophrène. Toutes mes condoléances attristées aux proches », écrit Faouzia N.
« Nous ne devons pas tolérer ce genre d’acte au Maroc, car c’est un acte inhumain, ignoble, atroce, barbare qui ne reflète pas le comportement des vrais Marocains. L’être humain doit être respecté sur terre et en particulier au Maroc », dénonce Mohammed N.
« Le Maroc est une terre de paix, pas de différence entre un juif, un chrétien, un musulman ou un athée. C’est le respect qui compte. C’est un acte barbare horrible abominable », juge pour sa part Idriss E.
De nombreux messages de soutien qui témoignent de la solidarité du peuple marocain envers la communauté juive après cet acte.
H.B.

 



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page