La chanson de Nouamane Lahlou, « Ya Chefchaouen ya nouwara », plagiée en Algérie (VIDEO)

Les plagiats de tout patrimoine marocain matériel et immatériel continue de plus » moche » et sans vergogne par le pays voisin de l’Est! Côté chansons, un jeune chanteur algérien a osé récemment prétendre, à la télévision de son pays, qu »il est auteur, compositeur et interprète de « Ya bent bladi » du regretté Abdessadeq Cheqara!

Aujourd’hui, c’est au tour du chanteur algérien, Mohamed Lamine, de plagier effrontément la célèbre belle chanson connue de tous les Marocains que l’artiste marocain Nouamane Lahlou avait dédiée à la perle bleue du Nord, la ville de Chefchaouen , sous le titre  » Ya Chefchaouen ya Nouwara ».

Même si le plagiat a eu lieu il y a une décennie, il est revenu au devant de la scène, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux, sous le titre « Ya Dzayir ya nouara », dans le cadre de la promotion des Jeux méditerranéens que compte organiser le pays voisin de l’Est, du 25 juin courant au 5 juillet prochain, à Oran.

De bien entendu, protestant contre cet énième vol qualifié d’une chanson marocaine, les internautes ont mené une campagne nationale et citoyenne à l’encontre des Algériens qui ne manquent aucune occasion de s’approprier le patrimoine marocain  matériel et immatériel et ce, dans tous les domaines. Entre autres, la gastronomie (couscous aux sept légumes, tajine aux pruneaux, etc), les tenues vestimentaires (le célébrissime caftan marocain, en premier), les œuvres artistiques, ainsi que certains personnages historiques (Ibn Batouta et Tariq Ibn Ziyad, par exemple). Comme ils osent déposséder certains artistes de leur vraie nationalité marocaine pour leur coller la nationalité algérienne, sinon ils font exprès d’utiliser le vocable généraliste  » Maghrébin », au lieu de « Marocain »!

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page