La chaîne 2M de Ain Sebaa dans la tourmente

Le syndicat des employés de Soread/2M, affilié à l’Union marocaine du travail (UMT), craint que la crise financière que traverse la chaîne depuis 2008 menace leur avenir. Plus de 400 employés ont pris part à l’Assemblée générale extraordinaire tenue au siège de la société, mercredi dernier.

« Les gens croient que 2M, qui est une chaine publique, est financée par l’Etat. C’est faux! L’Etat n’injecte rien. Plus de 85% des recettes de la chaîne viennent de la publicité. Nous dépendons des aléas de la publicité et du taux d’audience », explique au Site Info un journaliste membre du syndicat.

Dans un communiqué publié par le syndicat, suite à l’Assemblée générale, les employés dénoncent un manque de transparence quant à la situation financière de la chaîne, qui est déficitaire depuis 2008 d’après un rapport de la Cour des comptes datant de 2015.

« Nous avons perdu beaucoup d’acquis qui nous étaient garantis par les conventions collectives. Par exemple, nous n’avons plus droit à la prime de fin d’année et à celle de l’Achoura. Même les frais de déplacements pour des reportages ne sont plus remboursés », regrette notre source qui ajoute, qu’après cette réunion, Fayçal Laarichi, le PDG de Soread/2M, a appelé à organiser un Conseil d’administration exceptionnel, qui aura lieu le vendredi 6 octobre.

N.F.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page