La CDT appelle à une grève nationale le 20 février

La crise entre syndicats et gouvernement est loin de son dénouement. Le bureau exécutif de la Confédération démocratique du travail (CDT) continue son boycott du dialogue social et organise une grève générale le 20 février prochain.

La CDT appelle à la mobilisation de tous les secteurs publics, privés et collectivités territoriales, via un communiqué publié lundi soir.

La Centrale dénonce “les entraves aux libertés syndicales” et demande au gouvernement d’abandonner les poursuites contre tous les militants syndicaux.

La Confédération a par ailleurs rappelé que “le Royaume vit une crise sociale structurelle” et tire la sonnette d’alarme sur la dégradation de l’éducation, l’enseignement, le transport, la santé, le logement, la régression des droits, des libertés publiques ou encore le pouvoir d’achat du citoyen marocain, sans oublier l’aggravation du chômage. Février s’annonce chaud pour Saâdeddine El Othmani.

K.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Prolongement de l’état d’urgence: le projet de décret adopté par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi par visioconférence sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a adopté le projet de décret N° 2.20.371 portant prolongation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national