La BNPJ s’implique dans la lutte anti-dopage

Las de revendiquer plus de transparence et plus de propreté dans les compétitions sportives, les responsables de la Fédération royale marocaine d’Athlétisme (FRMA) ont fini par saisir la brigade nationale de la police judiciaire.

Celle-ci s’est attelée à la tâche et a conduit ses investigations qui ont permis de démanteler, jusqu’à présent, 13 réseaux soupçonnés de fournir aux athlètes marocains des produits dopants interdits.

Mais, même si Abdeslam Ahizoune, le président de la FRMA s’est montré très satisfait de ce résultat, il n’en demeure pas moins qu’il a pointé du doigt les clubs et les ligues, qui ne fournissent pas assez d’efforts pour lutter contre ce phénomène dévastateur, selon lui.

Il a même menacé de démissionner de la fédération si cette pratique n’est pas sérieusement combattue.

A noter que plus de 100 athlètes marocains ont été accusés de dopage et des dizaines condamnés par les instances internationales de l’athlétisme.

H.L

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page