Khémisset: un député crève l’abcès et dénonce le laxisme de 11 ministres

L’antécédent d’Al Hoceima qui a dévoilé au grand jour les négligences commises par des responsables gouvernementaux et des directeurs d’entreprises publiques, inspire des députés et conseillers communaux. Les langues commencent à se délier et à révéler des situations similaires à celles d’Al Hoceima. A moindre échelle certes, mais à Khémisset la négligence est également flagrante de la part de 11 ministres du gouvernement Benkirane, relève le député USFP Mustapha Ennouhi.

Celui-ci a indiqué que ces ministres ont signé au début de 2015 une convention avec la municipalité de Khémisset portant sur le lancement d’un certain nombre de projet socio-économiques pour un budget de 80 millions de dirhams. Or, deux ans et demi plus tard, aucun article de la convention n’a été mis en oeuvre et aucun projet n’a été lancé, rapporte le quotidien Al Akhbar citant le député.

Combien d’autres députés et responsables communaux vont-ils dénoncer les négligences que leurs régions connaissent et qui pénalisent le développement du pays?

S.L.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page