Khadija, la petite fille kidnappée à Casablanca, témoigne (VIDEO)

Nouvelles révélations dans l’affaire de la petite Khadija. La fillette de 5 ans qui a été kidnappée puis retrouvée cinq jours plus tard à Casablanca, a livré un touchant témoignage à Le Site Info.

Elle a en effet déclaré que sa kidnappeuse l’a séquestrée et enfermée chez elle, l’interdisant même de jouer. Et d’ajouter que la mise en cause fermait toutes les fenêtres de la maison pour que personne ne voit la petite.

Khadija a également indiqué avoir subi des violences physiques. “Elle me frappait et m’engueulait dès que je me mettais à pleurer”, a-t-elle dit.

Pour sa part, la mère de la petite a affirmé que malgré son jeune âge, sa fille a grandement participé à l’arrestation de sa kidnappeuse en aidant les autorités à trouver le domicile de cette dernière, malgré qu’elle lui cachait le visage pour ne pas se rappeler de l’endroit.

Rappelons que la police judiciaire de Casablanca, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a arrêté, ce mercredi 3 octobre, une femme âgée de 46 ans pour son implication dans l’enlèvement et la séquestration de la petite Khadija, âgée de 5 ans.

Les services de la préfecture de police de Casablanca ont été informés, le 24 septembre dernier, de la disparition de la fillette dans des circonstances mystérieuses, a souligné la DGSN dans un communiqué, faisant savoir que la mineure a été retrouvée en bon état de santé après quatre jours d’enquêtes et d’investigations menées sur le terrain et appuyées par des expertises techniques.

L’enquête a permis de déterminer l’identité de la suspecte qui a été interpellée dans son domicile sis quartier Errahma à Casablanca, a précisé la même source, ajoutant que les investigations ont révélé que la prévenue a enlevé Khadija d’un marché du quartier Al Wifak à Hay Hassani et l’a séquestrée quatre jours durant avant de la ramener au quartier où elle réside, de crainte d’être démasquée.

La mise en cause a été placée en garde à vue sur fond de l’enquête menée sous la supervision du parquet, afin de déterminer les circonstances et les motifs de son acte criminel et de vérifier son éventuelle implication dans d’autres crimes, a conclu le communiqué.

S.L.

Suggestions d’articles

Maroc-Cameroun: voici le Onze de départ des Lions de l’Atlas

Hervé Renard a dévoilé la composition de la sélection nationale qui affrontera dans quelques minutes au complexe Mohammed V de Casablanca le Cameroun.