Kénitra: une députée du PAM victime d’un scandale sexuel

Une députée du PAM à Kénitra a été victime de harcèlement sexuel, de chantage et de menace avec une lame de rasoir de la part d’un individu qui s’est fait passer pour un membre du parti à Al Hoceima et qui a finalement été interpellé par la police de Kénitra.

Selon Assabah, qui rapporte l’information, la victime, originaire des provinces du sud, a confié aux autorités qu’elle a fait la connaissance de son harceleur sur Messenger pendant Ramadan dernier, ajoutant qu’il a sollicité son aide pour subir une intervention chirurgicale au niveau de son organe génital. Elle a assuré qu’elle l’a soutenu moralement et financièrement avant qu’il ne lui déclare sa flamme, après son rétablissement, et lui propose de s’engager dans une relation amoureuse. Précisons qu’elle lui avait offert un téléphone portable et une tablette pour les vendre et utiliser l’argent afin de payer son traitement médical.

Face au refus de la victime (d’établir une relation amoureuse), le mis en cause persistait et poursuivait son harcèlement en la menaçant à l’arme blanche et en la traquant dans la rue, transformant sa vie en véritable enfer. Elle a ainsi décidé de le piéger en lui donnant un rendez-vous et d’alerter la police pour l’appréhender en flagrant délit.

D’après les premières investigations, le mis en cause a déjà fait 15 mois de prison pour escroquerie et a reconnu, pendant l’interrogatoire, avoir harcelé la victime parce qu’elle refusait ses sentiments.

De son côté, la députée a posé certaines conditions à son harceleur pour retirer sa plainte dont cesser de la harceler, de la suivre et de lui faire du chantage. Le mis en cause s’est ainsi engagé à ne plus l’approcher et a finalement retrouvé sa liberté après que la plainte ait été retirée.

N.M.

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page