Kénitra: un ingénieur informaticien à la tête d’un réseau d’escrocs

Le procès des membres d’un réseau criminel aura lieu au cours de la semaine prochaine, au tribunal de première instance de Kénitra. Un ingénieur en informatique et en technologies de l’information et de la communication était le cerveau pensant de la bande incriminée, révèle le quotidien Al Massae de ce week-end des 14 et 15 avril.

Le réseau parvenait à infiltrer les systèmes informatiques de plusieurs sites électroniques par des applications qui lui permettait de se procurer des billets d’avion qu’il revendait à des prix forts aux victimes ainsi « pigeonnées », d’après les investigations menées par la police judiciaire.

De même que l’enquête de la Brigade de lutte contre la cybercriminalité a révélé que l’ingénieur, chef du réseau, avait réussi à étendre ses activités criminelles en dehors du territoire national. Ceci, avec la complicité de Marocains résidant dans plusieurs pays européens. Falsification de cartes de séjour, réservation de billets d’avion et d’hôtels étaient parmi les services rendus par le réseau aux candidats à la migration, en contrepartie de monnaie sonnante et trébuchante.

D’après des sources concordantes du journal, la Brigade de la lutte contre la cybercriminalité, rattachée à la préfecture de Kénitra, est parvenue à reconstituer la liste des étrangers, victimes du réseau criminel et dont les cartes bancaires avaient été utilisées par les mis en cause.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page