Kénitra: un projet royal connaît de graves dysfonctionnements

Le projet de construction d’un important complexe culturel à Kénitra, lancé par le roi Mohammed VI en 2015, est actuellement à l’arrêt alors que la fin des travaux était prévue pour 2017.

Le quotidien Al Massae, qui annonce la nouvelle, précise que l’entrepreneur chargé de l’exécution des travaux s’est retiré du chantier. Ce dernier a envoyé une lettre à Aziz Rebbah, président de la Commune urbaine de Kénitra, pour annuler le contrat qui le lie avec la ville, réclamant au passage un dédommagement d’1 milliard de centimes.

En effet, l’entrepreneur en question se plaint des différents changements opérés depuis le lancement du projet, en raison notamment de problèmes techniques dont il n’est pas responsable. Une situation qui met en péril son entreprise. Le coût du projet étant passé de 8 milliards de centimes, selon les premières études, à 17 milliards.

Par ailleurs, la construction d’un immeuble de quatre étages, juste derrière le complexe, a défiguré le paysage urbain. Pourtant, la convention signée devant le Souverain portait sur l’aménagement d’une place.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page