Kénitra: ils l’ont ligoté et jeté dans un puits

Après le sordide crime d’Azrou, un autre meurtre a secoué vendredi 4 janvier la région de Kénitra. Les services de la gendarmerie royale ont en effet découvert le corps ligoté d’un individu près d’un lac.

Selon une source de Le Site info, quatre criminels, dans la soirée du réveillon, ont agressé et ligoté le jeune homme âgé de 25 ans avant de le jeter dans un puits au Douar Oulad Ziyane, à quelques kilomètres de Kénitra. Quatre jours après la disparition de la victime, sa famille, en panique, a alerté les autorités qui ont entamé les opérations de recherches pour la retrouver.

Dans une déclaration à Le Site info, le frère du défunt a assuré que le jeune homme est sorti avec ses amis pour célébrer le nouvel an et n’est pas rentré depuis, plongeant la famille dans le désarroi. Les autorités, selon lui, se sont rendues à tous les lieux que la victime fréquentait, en vain. «On ne pouvait pas imaginer que mon frère était dans le puits situé à quelques mètres seulement de notre maison», a confié le frère.

Et d’ajouter : «Les criminels, pour déjouer les autorités, ont ressorti le corps du puits, l’ont déshabillé et jeté à côté d’un lac. Les vêtements de mon frère, tâchés de sang, ont été lavés par la mère de l’un des coupables afin de masquer le crime». Le corps portant des marques de violence a finalement été retrouvé après des heures de recherches et les mis en cause ont été interpellés.

«Ceux qui ont tué mon frère se sont inspirés des films pour commettre leur crime. Ce qu’ils lui ont fait est totalement absurde», a déploré le frère.

N.M.

Suggestions d’articles

Un sportif reçoit les félicitations du roi Mohammed VI (PHOTO)

Il s'agit de Nordine Oubaali.