Kénitra: des soldats condamnés pour trafic de drogues

Trois soldats de la 15ème promotion surveillant le littoral entre Kénitra et Moulay Bousselham ont été condamnés, par le tribunal de première instance, à 18 mois de prison ferme chacun.

Selon le journal Assabah, les mis en cause sont accusés de corruption, d’implication dans un réseau de trafic de drogues, d’immigration clandestine, de trafic humain et de révélation de secrets professionnels. Impliqués dans la même affaire, trois autres soldats sont actuellement en détention provisoire.

Le leader du réseau a écopé, lui, de huit ans de prison, un autre membre de six ans et deux autres de quatre ans.

L’affaire a éclaté lorsque les membres du réseau en question, dont un ressortissant espagnol, ont attaqué, à 3 heures, les éléments de la garde militaire opérant au niveau de la région Ben Mansour. Trois soldats ont été grièvement blessés. De leur côté, les gendarmes ont tiré sur les assaillants, blessant l’un d’eux.

Les enquêtes de la gendarmerie et de la brigade judiciaire ont ainsi révélé que ces soldats des postes frontaliers étaient impliqués dans ce réseau.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page