Justice: pourquoi des caméras de surveillance dans les prisons?

KIOSQUE – Le ministre de la justice et des libertés, Mustapha Ramid n’en a pas fini avec son projet d’installation de caméras de surveillance au sein des tribunaux du royaume.

Les prisons se trouvent aussi dans son viseur pour établir un lien entre les détenus et la justice à travers des visioconférences.

Mustapha Ramid explique qu’après l’installation de cette nouvelle technologie, il ne sera plus nécessaire de déplacer les détenus provisoires jusqu’aux tribunaux. D’après lui, cela permettra d’économiser le temps et les efforts du jury ainsi que des membres des autorités. Même les avocats en bénéficieront, depuis leur bureau au cas où ils ne pourraient pas se déplacer au tribunal.

Or, malgré les points positifs que présentent les arguments du ministre, le coût de l’installation des caméras dans les tribunaux et les prisons n’est pas précisé. D’après Assabah, ce flou pourrait provoquer des malentendus au niveau du secteur de la justice.

Il est important de rappeler que certains hommes de justice tels les avocats et les juges disposent du strict minimum pour réaliser leur travail qui décide de l’avenir de plusieurs personnes. Et le ministre PJD, Mustapha Ramid, arrive à la dernière année de son mandat.

Avec les prochaines élections et une probable réussite du parti islamiste, il se pourrait qu’il soit reconduit cinq années de plus au sein du ministère de la justice et des libertés. Ceci lui laisserait le temps de poursuivre son plan de réforme des tribunaux et des prisons marocaines.

S.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page