Jets de pierres: nouveau drame sur les autoroutes marocaines

Nouvelle agression par jets de pierres sur les autoroutes au Maroc. Samedi dernier, une passagère sexagénaire est décédée suite à cet acte survenu au niveau de l’autoroute Rabat-Oujda, entre Tiflet et Sidi Allal Bahraoui.

Un drame qui n’a pas tardé à faire réagir la société Autoroutes du Maroc (ADM). Dans un communiqué, celle-ci a indiqué que “la gendarmerie royale s’est saisie de l’affaire dès que l’incident a eu lieu afin d’élucider les circonstances de ce drame et arrêter les coupables”, déplorant “un acte criminel” dont les répercussions ont été “désastreuses”.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, aucun suspect n’a été arrêté.

Rappelons que ces actes sont devenus de plus en plus fréquents sur le réseau autoroutier national. Il y a quelques semaines, la voiture de Mohand Laenser, Secrétaire Général du Mouvement populaire, avait été ciblée par des jets de pierres sur l’autoroute Tanger-Rabat. Il s’en était sorti avec une blessure à l’oeil et son chauffeur au visage.

S.L.

Suggestions d’articles

Braquage à Tanger: ce qu’a décidé la justice

La police de Tanger a arrêté un individu en flagrant délit de tentative de vol sous la menace d’une arme blanche à l’intérieur d’une agence bancaire.