Jerada: l’Intérieur dénonce les photos publiées sur Facebook

Les autorités judiciaires ont été saisies pour l’ouverture d’une enquête au sujet de la publication sur les réseaux sociaux de photos de personnes blessées dans des incidents commis au Moyen orient en alléguant qu’elles concernent des actes de violence perpétrés par les éléments de la force publique dans la province de Jerada, indique jeudi le ministère de l’Intérieur. 

“Certaines pages sur le réseau social Facebook ont publié des photos d’individus blessés dans différents actes criminels et d’autres relatant des faits qui ont eu lieu dans certaines régions du Moyen orient, et qui sont présentés de façon mensongère comme étant des actes de violences perpétrés par les éléments de la force publique dans la province de Jerada”, souligne le ministère dans un communiqué.

“Eu égard à la gravité de ces actes et de ces allégations fallacieuses qui sont de nature à induire en erreur l’opinion publique, à porter atteinte au sentiment de sécurité des citoyens et à susciter leur inquiétude, les autorités judiciaires compétentes ont été saisies pour l’ouverture d’une enquête afin d’identifier les individus impliqués dans la propagation de ces allégations et d’établir les conséquences juridiques de ces actes”, précise la même source.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara marocain: l’isolement de l’Algérie mis à nu par un expert des questions internationales

Un expert salvadorien a mis en avant l'isolement de l'Algérie sur la scène internationale dans son appui au polisario et à ses thèses éculées.