Italie: le Pape embrasse les pieds d’un Marocain (VIDEO)

Par Larbi Alaoui

Depuis le début de son pontificat en 2013, l’ex-archevêque de Buenos Aires, de son vrai nom Jorge Mario Bergoglio, tient à réitérer le rituel du lavement des pieds. “Un signe qui est une caresse de Jésus”, avait-il déclaré la première fois qu’il avait lavé et embrassé les pieds de douze prisonniers.

Ce rituel, le Pape l’avait reproduit à plusieurs autres occasions, religieuses ou non. Il avait également, entre autres, embrassé les pieds de leaders soudanais. Et certains milieux catholiques lui avait même reproché d’avoir embrassé, à d’autres occasions, les pieds de personnes de confession musulmane ou de représentantes de la gent féminine!

Selon plusieurs médias transalpins, ce geste d’humilité de Jésus envers ses apôtres, du nombre de douze pour rappel, le souverain pontife n’a pas manqué de le refaire à l’occasion du Jeudi Saint. Ainsi, dans un établissement pénitentiaire de la petite ville de Villetri, dans la périphérie de Rome, le Pape François a embrassé les pieds de douze détenus dont l’un de nationalité marocaine.

Quelque 600 détenus, dont plus de la moitié est constituée de ressortissants étrangers, purgent leurs peines dans la prison en question, précisent les médias italiens. Et d’ajouter que le souverain pontife a saisi l’occasion de sa visite pour adresser à l’ensemble des détenus un message de paix, d’amour et de fraternité, les priant de consolider des liens de solidarité humaine agissante.

Alors que les croyances religieuses des douze prisonniers, dont le Pape a embrassé les pieds, n’ont pas été révélées par les médias et les agences italiennes et étrangères. Même si pour le Marocain, cela pourrait nous paraître évident!

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ronaldo a fait une proposition à Messi

Cristiano Ronaldo a évoqué mercredi sa rivalité de longue date avec Lionel Messi. Ronaldo n'a pas manqué d'admettre que la Pulga avait fait de lui un "meilleur joueur".