Italie: des Marocains couvrent une statue « nue » dans un théâtre

[no_list]
  • List item 1
  • List item 2
  • List item 3
[/no_list] Savone, la petite ville italienne connue par son calme, a vécu un incident pour le moins curieux. Lors d’une rencontre organisée au théâtre de la ville autour du dialogue des religions, les organisateurs, des activistes marocains dépendant de la Confédération islamique, ont décidé de couvrir la statue « nue » du célèbre guerrier italien Épaminondas, qui existe depuis plusieurs siècles.

L’incident a eu lieu en présence de personnalités publiques, notamment le gouverneur de Savone, le consul du Maroc à Turin et le représentant de l’église catholique.

Quelques heures plus tard, la photo de la statue couverte a fait le tour des réseaux sociaux et provoqué l’ire de responsables italiens qui ont qualifié l’acte de « totalement absurde ». Les médias du pays ont également dénoncé le fait, accusant les activistes marocains de mensonge, eux qui affirment « prôner un islam modéré ».

« Toute tentative de cacher ou changer les symboles artistiques d’un peuple est considérée comme une provocation et un manque de respect à ses auteurs », a écrit un journal italien.

De leur côté, les organisateurs de la rencontre ont tenté tant bien que mal de calmer la colère des Italiens en minimisant la gravité du fait et en niant tout rapport avec « le radicalisme religieux ». « On n’a pas couvert la statue pour des raisons religieuses mais par souci d’organisation. On voulait installer une atmosphère marocaine et respecter le thème du Sahara qu’on a choisi pour la rencontre », ont-ils expliqué.

Noura Mounib

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page