Investissement: Akhannouch préside une réunion gouvernementale (VIDEO)

Le gouvernement exploitera ses capacités pour stimuler l’investissement et attirer les investisseurs, a affirmé ce mercredi à Rabat, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion gouvernementale dédiée à la question de l’Investissement, à laquelle ont participé plusieurs ministres, Akhannouch a indiqué que les moyens de stimuler l’investissement, notamment dans le secteur privé, avaient été examinés au cours de cette réunion qui fait suite au Conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le 17 octobre à Fès, qui a mis en évidence la nécessité de consolider les bases de la relance de l’économie nationale, la réunion a abordé de nombreuses questions d’intérêt pour l’investissement privé, a expliqué le chef du gouvernement.

Il a souligné que la promotion des Centres Régionaux d’Investissement (CRI), la résolution des obstacles auxquels les investisseurs pourraient faire face et l’accompagnement des entreprises afin de créer des emplois ont aussi été évoqués.

« Le projet de loi de finances comprend d’importants programmes qui contribuent à cet effort », a souligné Akhannouch, ajoutant que le nouveau modèle de développement et le programme gouvernemental placent l’emploi et l’investissement au cœur de leurs priorités.

Pour sa part, le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli, a indiqué que cette réunion « très importante » s’est tenue « pour relancer et redynamiser l’investissement productif qui créé de l’emploi au Maroc ».

Il a poursuivi dans ce sens que la réalisation de cet objectif s’appuie sur les Hautes Orientations du roi Mohammed VI, ainsi que sur les grandes lignes du Nouveau Modèle de Développement et sur le programme gouvernemental qui accorde une part importante à l’investissement par le biais notamment du projet de loi de Finances 2022.

« Nous poussons à agir en particulier pour faire sortir la charte des investissements », une action entreprise en parfaite concertation avec les centres régionaux d’investissement.

Il a été également question de l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement pour lequel une dotation de 15 milliards de dirhams avait déjà été affectée dans le cadre de loi de Finances précédente, a-t-il souligné, ajoutant que ce fonds fera l’objet d’un renforcement de 30 milliards de dhs supplémentaires, en coordination avec les différents départements ministériels pour une parfaite convergence des politiques publics.

Cette réunion s’est tenue en présence de plusieurs ministres dont le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, le ministre de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’emploi et des Compétences, Youness Sekkouri et le ministre délégué auprès du chef du Gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli.

FG



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page